En ce début d’année 2020, après les fêtes de fin d’année et la rentrée, je pense que cet article tombe à pic ! En effet, beaucoup de personnes prennent des bonnes résolutions de début d’année qui s’essoufflent ensuite assez vite. C’est pourquoi, je préfère me fixer des objectifs à court et moyen terme sur l’année pour être sûre de tout mettre en oeuvre pour les réaliser.

Dans cette optique, je vais vous partager mes pistes à suivre pour lutter contre la procrastination et rester motivé. Ce n’est pas toujours évident de rester motivé même avec des projets qui vous tiennent à cœur. Le corps et l’esprit ont besoin de faire une pause et de souffler pour continuer à avancer vers l’objectif final. Pour prendre du temps pour soi sans pour autant procrastiner, voici mes astuces.

 

Définir précisément vos objectifs pour éviter la procrastination

L’organisation est l’un des piliers fondamentaux pour lutter efficacement contre la procrastination. Pour être bien organisé, il faut tout d’abord se fixer des objectifs. Je vous en parlais un peu plus haut, il est important de se fixer des objectifs à court et à moyen terme.

Ce sont ces objectifs, ces projets, qui vous animent et qui vont vous permettre de garder la motivation au fil du temps. Car finalement, la procrastination c’est surtout perdre votre motivation et ne pas passer à l’action. Donc pour lutter contre ce comportement négatif et contre-productif, il faut savoir où vous avez envie d’aller.

Pour commencer, je vous propose un exercice tout simple, prenez une feuille et un stylo et asseyez-vous au calme. Faites 3 colonnes et indiquez dans chacune d’elles :

  • Objectifs à 3 mois,
  • Objectifs à 6 ou 9 mois,
  • Objectifs à 1 an.

Vos objectifs à 1 an seront vos objectifs “finaux” et ceux à 3 et 6 ou 9 mois seront vos objectifs à plus court terme qui vous permettront d’atteindre ceux à 1 an. Il faut d’abord se fixer des sous-objectifs, des tâches plus simples à réaliser pour concrétiser l’objectif final. Il faut y aller étape par étape pour ne pas essouffler sa motivation trop vite.

Le fait d’avoir une date limite permet de réaliser l’objectif dans le temps nécessaire et surtout d’éviter de procrastiner. Parfois vous allez mettre 1 mois à faire une tâche alors que si vous aviez prévu une date butoir, en 2 semaines elle aurait pu être finalisé. Un objectif doit être précis, réalisable, mesurable, daté et atteignable pour être accompli !

 

S’entourer de personnes inspirantes pour ne pas rester seul(e)

Ensuite, une autre piste à ne pas négliger est l’entourage. Selon votre activité, il se peut que vous deviez travailler seul(e) et dans ce cas-là, c’est encore plus important de trouver des astuces pour rester motivé. Savoir s’entourer de personnes motivantes, bienveillantes, positives et inspirantes est une étape clé dans la formation de son entourage.

C’est d’autant plus important de bien s’entourer lorsque l’on sait que l’on est la moyenne des 5 personnes que l’on côtoie le plus. Et puis, si vous côtoyez des personnes inspirantes, elles vous pousseront à vous élever davantage et vous pousseront à toujours donner le meilleur de vous-même. Votre entourage est une vraie source de motivation lorsqu’il correspond à ce dont vous avez besoin. Si votre entourage est négatif, vous le deviendrez aussi. Au contraire, avec un entourage positif et bienveillant, vous le serez aussi et cela sera bénéfique sur votre productivité et votre réalisation personnelle.

L’inspiration se cultive également au quotidien. Elle se traduit par les personnes que vous suivez sur les réseaux sociaux, les articles que vous lisez, les podcasts que vous écoutez, etc. L’inspiration est omniprésente alors prenez soin de bien choisir votre entourage et les personnes qui vous motivent pour vous en inspirer et pouvoir réaliser vos objectifs et vous réaliser.

 

Avaler le crapaud le plus tôt possible

“Avalez le crapaud” est tiré d’un livre très inspirant et enrichissant qui donne énormément de bons conseils justement pour lutter contre la procrastination et l’atteinte de vos objectifs. C’est en le lisant que j’ai compris et appliqué de nombreuses astuces pour éviter de procrastiner. Je ne vous l’avais peut-être pas encore dit, mais je suis très forte pour procrastiner, c’est pour cela que j’ai décidé d’écrire un article à ce sujet qui me permet à moi aussi de rester motivé 🙂

Plus précisément, le fait d’avaler le crapaud signifie de commencer sa journée par la tâche la plus importante. Cette chose qui prend du temps, qui demande beaucoup de concentration et qui n’est pas forcément la plus passionnante. Le but est de commencer par celle-ci afin de pouvoir s’en débarrasser au plus vite et passer à des choses plus “légères” ensuite.

Le plus difficile c’est toujours de commencer, alors vous pouvez essayer juste 5 minutes et après avoir passé ces 5 minutes, il sera plus facile de continuer et d’avaler votre crapaud.

 

 

Définir son temps de travail et programmer des pauses

Je vous en parlais précédemment, définir vos objectifs est primordial et il ne faut pas oublier de définir son temps de travail pour être plus productif. Si votre objectif à 3 mois est de publier un article par semaine, programmez dans votre agenda l’écriture et la publication de votre article hebdomadaire.

Puis, concernant les temps de pauses, il faut absolument les inscrire dans votre agenda, sinon vous ne prendrez pas le temps pour souffler. Réservez-vous 10-15 minutes sur le temps du midi pour prendre l’air,1 heure le matin ou le soir pour faire votre sport quotidien. De plus, si vous avez un objectif sportif, par exemple de faire du yoga tous les jours afin de réussir une posture en particulier, insérez un créneau “yoga” journalier dans votre agenda afin de vous y tenir.

Le but n’est pas de tout prévoir, seulement les tâches quotidiennes à effectuer, les temps pour vous et surtout de laisser des temps sans rien pour laisser place à l’imprévu. La tenue d’un agenda avec une to-do list, permettra de se rendre compte de l’avancée de la journée et de maintenir la motivation. En définissant votre temps de travail et les tâches à faire au cours de la journée, vous pouvez suivre votre avancement et surtout de cadrer vos tâches avec un temps imparti. Ce temps vous permettra d’éviter de procrastiner en scrollant sur les réseaux sociaux ou en faisant tout autre chose. C’est tellement facile de se laisser distraire par la télévision, le téléphone, l’ordinateur, etc.

 

Faire une diète médiatique et créer des inspirations contre la procrastination

Pour continuer sur ma lancée, je vous invite à explorer la piste de la diète médiatique. En effet, les sources de distractions sont nombreuses et il est facile de procrastiner en naviguant sur n’importe quel réseau. Pour lutter contre la procrastination, c’est une technique assez efficace. Je ne dis pas de bannir tous vos objectifs numériques, juste de les éteindre (de mettre le mode avion) ou de travailler dans une autre pièce afin d’éviter toute tentation 😉

Bien entendu, si votre métier consiste à utiliser ces appareils c’est plus délicat, cependant pas impossible. Sur votre téléphone vous pouvez choisir un temps maximal d’utilisation pour certaines applications, ce qui bloquera l’application après 3 heures d’utilisation par exemple. Ce temps limité d’écran vous permettra dans un premier temps de vous rendre compte du temps “perdu”, non-productif et d’être obligé de limiter votre utilisation du téléphone.

De plus, pour aller encore plus loin, n’hésitez pas à afficher vos motivations et vos objectifs ! Cela peut se faire via la création d’un tableau de visualisation, par l’affichage d’affirmations positives, de la liste de vos objectifs, etc. Le choix est vaste et vous pourrez le personnaliser comme bon vous semble. Prenez un tableau en liège et affichez-y des images de ce qui vous inspire et vous motive. Affichez dans un lieu où vous passez tous les jours, la liste de vos objectifs avec les dates butoirs à côté. En passant devant chaque jour, votre cerveau les assimilera plus facilement.

 

Se féliciter pour le travail accompli

Enfin, il est aussi important de savoir se féliciter. La motivation se maintient en étant conscient de son avancée et en se récompensant pour tous les efforts. Se féliciter peut passer tout simplement par la reconnaissance du travail accompli, par des encouragements verbaux, par la célébration avec des personnes que vous aimez, etc. Peu importe le moyen, ce qui compte c’est de faire un arrêt et constater tous les efforts déjà fournis et reconnaître que vous avez fait un super travail.

Vous avez le droit de vous sentir reconnaissant envers vous-même et de vous remercier pour tout ça. Remerciez votre corps d’avoir permis toutes ces actions, et remerciez également votre cœur et votre esprit pour avoir pensé à tout et avoir porté toute cette motivation. Votre propre reconnaissance boostera votre motivation et balayera la procrastination 🙂

 

 

J’espère que cet article vous sera utile pour lutter contre la procrastination. J’ai eu plaisir à écrire cet article qui est, je pense, utile à tous.

Est-ce que vous aussi vous avez tendance à procrastiner ? Si vous avez d’autres astuces, n’hésitez pas à les partager en commentaires, je suis toujours preneuse de vos conseils 🙂

 

Cet article participe au carnaval d’articles organisé par Sabrina du blog Digital Twisp avec un thème particulièrement intéressant “Comment arrêter de procrastiner et passer à l’action pour se réaliser“. D’ailleurs, vous pourrez trouver l’article finale mi-janvier pour découvrir toutes les astuces des autres participants à ce carnaval d’articles 🙂

J’apprécie le blog de Sabrina qui a de nombreux articles enrichissants tel que “12 pistes concrètes pour bien entretenir sa motivation” qui est vraiment très complet et clair.

 

Avec toute ma gratitude,