Passionnée de cuisine saine et végétale, ainsi que par la santé au naturel, j’ai décidé de me former en naturopathie pour obtenir les compétences nécessaire afin d’accompagner au mieux les personnes en quête de bien-être🌱

Pour toute demande, n’hésitez pas à me contacter par mail à contact@celinecarel.com 📩

Articles récents

  • Aucun produit dans le panier.

Pourquoi le lait de vache est néfaste pour votre santé ?

La consommation de lait de vache est controversée depuis plusieurs années avec de multiples études “pro” et “contre”. Alors comment se faire sa propre opinion et connaître les réels effets sur la santé ?

Je vais vous détaillez 5 raisons principales d’arrêter de consommer du lait animal, ou au moins de diminuer drastiquement votre consommation et par quel moyen le remplacer.

 

Raison n°1 : Le lait de vache n’est pas fait pour vous !

Pour commencer, le lait est fabriqué naturellement par la vache afin de nourrir ses petits dès la naissance de ceux-ci. Ainsi, il permet au veau d’avoir une croissance rapide. Pour rappel, un veau pèse environ 40 kg à la naissance, puis 100 kg à 3 mois seulement et 200 kg à 6 mois ! Cette croissance rapide n’est pas adapté aux organismes humains. Le veau a besoin de grossir rapidement tandis que le nouveau-né a besoin de développer un cerveau volumineux et complexe.

Le lait de vache contient 3 facteurs de croissance pour que son bébé grossisse de plus de 365 kg. Ces facteurs de croissance sont destinés uniquement au veau, et non aux nouveaux-nés. Comparativement, le lait de la femme contient 7 facteurs de croissance, notamment pour le développement du cerveau. Ceci explique la différence des besoins humains à ceux des veaux. De plus, cela démontre que le lait de vache est inadapté à nos besoins, et que sa consommation est à proscrire de notre alimentation.

Information supplémentaire : les humains sont encore les seuls mammifères à continuer volontairement de consommer du lait à l’âge adulte. Qui plus est, du lait d’une autre espèce, ne répondant pas du tout aux besoins physiologiques.

 

Raison n°2 : La caséine, principale protéine du lait de vache

La caséine est la principale protéine du lait. Elle est équivalente à une colle très puissante qui va encrasser l’organisme.

L’intestin étant sans cesse agressé, sa paroi va se dégrader et laisser passer les protéines dans le sang. Le système immunitaire va donc créer des inflammations pour se protéger.

En effet, cette protéine est soupçonnée d’être responsable de certaines inflammations. Par exemple, dans le cas de l’endométriose (maladie inflammatoire), il est recommandé de ne pas consommer de produits laitiers.

Le lait de vache est un allergène pour l’organisme humain. En effet, ces molécules passent la barrière intestinale sans être décomposées. Ces protéines sont 3 fois plus importantes dans le lait de vache que dans celui de la femme. C’est ce qui peut entraîner des allergies ou d’autres problèmes tels que la migraine, l’eczéma, l’asthme…

 

 

Raison n°3 : Le lait de vache serait responsable de certaines maladies

La consommation de produits laitiers est suspectée d’augmenter les risques de maladie telles que :

  • Le cholestérol,
  • L’inflammation,
  • L’ostéoporose,
  • Le diabète,
  • Les maladies cardio-vasculaires,
  • Etc.

Selon une étude canadienne, une consommation trop importante de produits laitiers augmente le risque de développer un cancer de la prostate.

Les protéines animales étant acidifiantes, le fait de consommer des produits laitiers, ainsi que des protéines animales, favorisent la sensibilisation des os et donc à terme de l’ostéoporose.

De plus, le lait de vache contient des hormones, des médicaments et des pesticides. Tout ceci, la vache les aura assimilée durant sa (courte) vie. Ce même lait que vous serez amenés à voire avec vos céréales ou votre café par exemple !

Enfin, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) relève “le paradoxe du calcium” en expliquant qu’après plusieurs années d’études, c’est dans les pays où la population consomme le plus de calcium (les pays occidentaux), que l’on constate le plus de fracture (conséquences de l’ostéoporose), contrairement aux pays qui en consomment très peu (les pays asiatiques).

 

Raison n°4 : Une mauvaise source de calcium !

Ce lait est très riche en calcium, cependant, seul une infime partie est absorbée par l’intestin grêle. Le reste de ce calcium sera éliminé, notamment par les selles. Ce phénomène tombe à pic puisque  les quantités de calcium du lait de vache sont bien trop fortes pour les besoins de l’homme.

De plus, le calcium est naturellement très abondant dans le sol. Une consommation régulière de fruits, légumes et légumineuses apporte la ration nécessaire.

Paradoxalement, la consommation de produits laitiers diminue drastiquement le taux de vitamine D. Et c’est pourtant cette vitamine qui est nécessaire pour fixer le calcium sur les os.

Cet article peut également vous intéresser :  Délicieuse recette de houmous

Le calcium qui est assimilé par le lait de vache ne va pas renforcer vos os (encore une idée reçue). En effet, ce sera l’effet inverse qui se produira sur votre corps. Comment c’est possible me direz-vous ? Hé bien tout simplement par le fait que le lait acidifie et désalcalinise le pH du corps. Ceci pourra entraîner une décalcification des os et entraîner des blessures.

Pour finir, le calcium animal est assimilé à 40 % par l’organisme des humains, contre 75 % d’assimilation pour le calcium végétal.

 

Raison n°5 : L’intolérance au lactose !

Il faut savoir qu’être intolérant ou être allergique sont deux choses différentes.

En effet, une intolérance est due à une mauvaise digestion du lactose en raison de l’absence de l’enzyme la “lactase”. Celle-ci a pour but de scinder le lactose présent essentiellement dans le lait de vache. En conséquence, cette intolérance pourra créer des douleurs abdominales, des diarrhées, des ballonnements, des flatulences, etc.

De plus, il faut savoir que le lait de vache est la première cause d’allergie chez les nouveaux-nés et les enfants. Rassurez-vous, aujourd’hui de nombreuses alternatives existent. Le plus dur sera sûrement de choisir votre nouvelle boisson végétale 😉

Maintenant que vous êtes au courant, pourquoi ne pas essayer une boisson végétale afin de vous rendre compte par vous-même. Tout le monde est différent, à vous de choisir celle qui vous conviendra en continuant de boire du “lait” tout en supprimant les effets néfastes sur votre santé.

 

Bonus : Les avantages des boissons végétales

Il est en effet plus approprié de parler de “boissons végétales” car c’est un mélange d’eau et d’oléagineux, de céréales ou de graines. Ces boissons ne contiennent ni caséine, ni lactose, et sont sans cholestérol.

 

De plus, elles sont riches en vitamines ainsi qu’en minéraux, et elles apportent les “bons” gras. Sans oublier qu’elles ne contiennent aucunes traces d’hormones ou de médicaments !

Enfin, ces boissons sont plus facilement assimilables et digestes pour l’organisme. Elles conviennent parfaitement aux personnes intolérantes ou allergiques au lactose. Petit bonus, elles sont généralement sans gluten.

En complément et pour aller plus loin, vous pouvez consulter mon précédent article sur les protéines végétales :).

 

Astuce : Vous pouvez également faire vous-même votre propre boisson végétale. Vous trouverez beaucoup de recette pour faire votre lait maison :). En plus, les boissons des supermarchés sont souvent sucrés, n’hésitez donc pas à regarder la composition pour en choisir un moins sucré ou faire le vôtre.

Pensez également à varier les boissons végétales afin de bénéficier de tous leurs apports nutritionnels.

 

 

 

Mon expérience

J’ai décidé d’arrêter de consommer des produits laitiers depuis de nombreuses années maintenant. Ma seule exception était (est toujours un peu) le fromage. Je me suis vite rendu compte après avoir remplacé le lait et les yaourts par des produits végétaux, d’une vraie différence sur mon transit.

Les premiers bénéfices se sont fait ressentir rapidement et depuis ce changement je me sens beaucoup mieux :

  • moins de problème de digestion,
  • meilleure énergie,
  • moins de migraine.

Comment j’ai fait ? Tout simplement en remplaçant le lait de vache par des boissons végétales (riz, amande, chanvre, coco…).

Parallèlement, j’avais aussi modifié ma consommation de yaourts en les remplaçant par ceux au soja. En ce moment, je ne consomme plus de soja (choix personnel et phase de test), je prends des yaourts au lait d’amande ou au lait de coco. Au passage, succulents et présents dans de nombreux supermarchés et magasins bio.

Concernant le beurre et la crème, ils ont totalement disparu de mon alimentation depuis très longtemps. Maintenant, j’utilise du riz cuisine en guise de crème pour faire mes propres sauces.

Pour finir, je consomme essentiellement du “faux-mage” que je réalise moi-même. Si vous souhaitez une recette, n’hésitez-pas à me le dire en commentaire pour que je vous la partage 😉

 

Voilà, j’espère que cet article vous aura aidé à prendre conscience des effets du lait de vache sur votre santé et vous aidera dans votre démarche.

 

N’hésitez pas à me partager vos expériences dans les commentaires.

 

Avec toute ma gratitude,

 

Commentaires: 12

  • répondre
    23 septembre 2018

    Hello Céline ! J’ai supprimé la viande de mon alimentation il y a deux ans et par la même occasion j’ai décidé de réduire ma consommation de lait. Désormais je n’en achète plus et j’utilise que du lait de soja, riz, avoine, chataigne, … même pour réaliser des gâteaux. Par contre, là où je continue d’en consommer c’est quand je vais au restaurant ou dans les pâtisseries, car malheureusement il y a trop peu qui utilise des laits végétales. Mais j’aimerais bien que ça change ! Le lait de vache n’est pas vraiment fait pour nous, il est préférable de ne pas en consommer. En tout cas, j’espère que ton article convaincra d’autres personnes à le faire également 🙂

  • répondre
    23 septembre 2018

    Personnellement je ne bois pas de lait, c’est quelque chose que je déteste en gout, et les médecins me l’ont fortement déconseillé pour ma maladie, ça favoriserai le développement des boutons ainsi que des abcès. Qu’il soit bio ou pas le lait de vache n’est effectivement pas fait pour notre organisme, et pourtant la phrase “boit du lait pour avoir des os solides” restent encré… Ton article est très intéressant et je te rejoins sur tout. J’évite au maximum tous les produits laitiers aussi, mais la, gros problème je suis accroc aux fromages, il y a donc des jours où je craque… 🙂

  • répondre
    24 septembre 2018

    Merci pour cet article !
    Depuis que ne bois plus / limite grandement le lait de vache, ma peau se porte de mieux en mieux, et mon estomac de même.
    J”ai eu tellement des soucis avec ce produit, ça m’a vraiment détruit la santé à une époque.

      • répondre
        26 septembre 2018

        Se sentir plus léger, pouvoir faire plus de choses ce n’est pas négligeable. Dommage que le message ne soit pas si clair chez certains…

  • répondre
    26 septembre 2018

    Coucou article très intéressant ! J’ai moi-même des soucis à digérer le lait de vache qui me cause des ballonnements et un transit accéléré.. j’essaie donc de le limiter 😉

  • répondre
    26 septembre 2018

    Super-intéressant, ça me donne matière à réfléchir !!

Publier un commentaire