J’ai plusieurs fois essayé de lâcher prise sans vraiment savoir comment faire. Sans me poser les bonnes questions et en voulant à tout prix lâcher prise, mais pas trop car la plupart des personnes ne le font pas, alors pourquoi je devrais le faire ?

Déjà, on ne fait pas les choses pour les autres mais pour soi-même. Et c’est la principale raison qui devrait être utilisée. En effet, si nous ne sommes pas en accord avec nous-mêmes, nous ne pourrons jamais l’être avec les autres autour de nous.

C’est comme quand vous n’avez pas confiance en vous, vous n’aurez jamais une pleine confiance en votre conjoint.e. C’est un parallèle évident à comprendre mais pas toujours facile à assimiler et à accepter.

Car oui, l’acceptation est le premier pas vers le véritable lâcher prise.

Le lâcher prise est comme un Graal, un niveau à atteindre et beaucoup d’entre nous se mettent indirectement une pression inconsciente du fait de ne pas savoir comment y arriver.

Certains disent ne pas pouvoir lâcher prise car ils ont trop de choses à faire. Sauf que selon moi, le lâcher prise est primordial pour maintenir une bonne santé. Par exemple, si vous travaillez 20 heures / 24, au bout d’un moment vous serez trop fatigué, votre corps lâchera. Et bien pour le lâcher prise c’est exactement la même chose. Au fil du temps, votre corps vous enverra plusieurs messages. Si vous arrivez à les décrypter et à prendre un peu de temps pour vous et pour souffler, ça ira. Cependant, si vous n’y prêtez pas attention, votre santé va se dégrader.

Alors pour éviter ça, il est vraiment nécessaire d’apprendre à lâcher prise et à accepter les événements tels qu’ils sont.

Bien-sûr, il ne faut pas accepter tout et n’importe quoi. Simplement l’acceptation est une étape fondamentale pour atteindre le lâcher prise.

 

Reconnaître la situation

Tout commence par une prise de conscience. Ce moment, ce déclic, où l’on se dit qu’on ne peut plus continuer comme ça, que quelque chose ne va pas et que ça ne pourra pas durer sur le long terme.

C’est à ce moment que l’on va vraiment se rendre compte que la situation n’est plus vivable et que si on continue dans cette lancée tout en pâtira : notre santé, nos relations sociales, notre travail, nos envies… en bref, toute notre vie.

Même si ce n’est pas toujours au même moment que vous passerez à l’action pour changer les choses, c’est le début d’une prise de conscience qui va faire évoluer vos pensées. Car à partir de cet instant, votre perception des choses va commencer à se modifier.

Je sais que c’est plus facile à dire qu’à mettre en pratique, mais une fois la prise de conscience faite, il est indispensable de passer à l’action. Comment me direz-vous ? Hé bien en voulant changer, en acceptant les choses telles qu’elles sont et en sortant de sa zone de confort. Ça fait de nombreuses étapes à réaliser avant de pouvoir lâcher prise mais je vous rassure, c’est un travail sur le long terme.

Le lâcher prise c’est simplement le fait d’accepter de ne pas tout contrôler et de laisser son esprit vagabonder comme bon lui semble. S’accorder des moments de détente pour souffler et pour rester en bonne santé. Car au fond, ce n’est pas ça le plus important pour vous ?

De plus, il faut aussi se demander pourquoi vous avez besoin de tout contrôler ? Est-ce si important ?

Une fois la situation identifiée, il faudra faire un travail sur vous pour apprendre doucement à lâcher prise. Je vous donne quelques conseils un peu plus bas dans l’article. Car oui, le lâcher prise s’apprend.

Tout d’abord, il faut vouloir changer la situation actuelle. Après la prise de conscience il faut passer à l’action en libérant son esprit de certaines pensées. Également en organisant son temps et en apprenant à prendre du temps pour soi, le lâcher prise va entrer doucement dans votre vie et la rendre plus belle.

 

 

Accepter pour changer sa perception

L’acceptation

Je reviens sur cette notion d’acceptation car elle est à la base de beaucoup de choses selon moi. En effet, il y a une grande différence entre comprendre et accepter un fait, une situation ou un comportement. À partir du moment où l’on accepte quelque chose, cela signifie que l’on comprend, que l’on tolère – valide le fait et que l’on arrête de remettre tout en question.

On se met une grosse pression à vouloir tout faire par nous-mêmes, ne jamais déléguer, ne jamais demander de l’aide, toujours être fort et toujours tout contrôler. Sauf que cela correspond à survivre et non pas à vivre.

Vivre c’est accepter et agir en conséquence pour être heureux et épanoui. Vous avez une seule vie et vous méritez de la vivre du mieux possible pour en profiter pleinement.

Arrêtez-vous un instant et réfléchissez :

Suis-je vraiment heureux.se à ce moment précis ? Si oui tant mieux !

Si non, qu’est-ce que je pourrais changer ou faire pour le devenir ?

 

Mon parcours d’acceptation

Un exemple concret, le jour où j’ai appris que j’étais atteinte d’endométriose j’ai compris ce que cela signifiais. On avait posé un terme sur des maux et puis s’ensuivait des recherches approfondis sur le sujet. J’ai donc bien assimilé et compris la situation que je vivais, par contre, je ne l’avais pas encore accepté. Même si j’étais contente d’avoir trouvé ce qui me rongeait depuis des années, je ne pouvais m’empêcher de penser que c’était une maladie incurable, que j’allais devoir me battre contre elle toute ma vie, qu’il n’y avait aucun moyen de me soulager… ou encore pourquoi cela m’arrivait à moi et pourquoi maintenant ? En fait, toutes les questions possibles et inimaginables me passaient par la tête et malgré mon optimisme, j’accusais un peu le coup.

Cet article peut également vous intéresser :  Comment rester motivé quand on travaille de chez soi

Et puis, quelques mois plus tard après des recherches personnelles, des consultations, une formation de naturopathie en poche, une spécialisation en endométriose et surtout un gros travail sur moi-même, j’ai enfin ACCEPTÉ !!

Je suis passé de la simple compréhension accompagnée de toutes ces questions à un sentiment de légèreté. L’acceptation m’a permis de me sentir mieux car finalement j’ai compris que je ne pouvais pas influer sur la situation (=la maladie) mais que je pouvais agir sur ma façon de la gérer et de la traiter. À partir de ce moment tout à changer, d’ailleurs je le vis beaucoup mieux aujourd’hui et c’est cette acceptation qui m’a permise de mettre de nouveaux changements en place dans ma vie.

Alors cela n’est que mon exemple, c’est propre à chacun et cela prend du temps. Pour moi, le fait de l’avoir accepté me permet de vivre en paix avec ça et d’apprendre à vivre avec plutôt que de la subir. Et je vous assure que c’est beaucoup moins fatiguant et surtout je lâche prise maintenant.

Car en acceptant cette situation, j’ai lâché prise en acceptant de ne pas tout contrôlé mais en faisant de mon mieux pour rendre ma vie plus agréable et accepter de ne pas tout contrôler, de ne pas tout savoir ET de vivre.

 

 

Conseils pour lâcher prise

Apprendre à déléguer

Tout d’abord, il est important d’apprendre à déléguer. Je vous en ai déjà parlé dans un précédent article pour mieux organiser sa journée. Car pour être plus productif et efficace, être épaulé est primordial. C’est ce qui permet une meilleure gestion de son temps et d’être moins débordé. C’est une pression en moins qui induit aussi d’apprendre à ne pas tout contrôler en donnant des tâches à faire à d’autres personnes.

De plus, cela dégage plus de temps pour faire autre chose, comme prendre soin de soi par exemple. Ce qui nous amène au point suivant.

 

Prendre du temps pour soi

Je le dis très souvent, il est incontournable de prendre du temps pour soi. Cela passe par différentes activités comme du sport, des activités manuelles, des vacances, des pauses, des loisirs…

 

Le but est tout simple : faire une activité qui vous plait en s’aérant l’esprit !

 

C’est tout à fait normal de faire un break. D’ailleurs comme dit précédemment, si vous ne vous arrêtez pas, c’est votre corps qui vous forcera à le faire. Alors prenez les devants et prenez du temps pour vous. Et il ne faut surtout pas culpabiliser ! Ces moments plaisirs doivent permettre de vous vider la tête afin de relâcher la pression. C’est une forme toute simple de lâcher prise.

 

 

Relativiser et déculpabiliser

La culpabilité n’apporte pas de bonheur. Si vous prenez un moment pour vous, profitez-en à fond. Vivez le moment présent et laissez-vous aller pleinement à cette activité qui vous fait tant de bien. En prenant le recul nécessaire pour comprendre que ces moments sont finalement indispensables à un équilibre de vie, on se demande pourquoi on ne l’a pas fait avant.

Une fois débarrassé des sentiments négatifs, il faut se garder chaque jour des moments rien qu’à soi. Des rendez-vous avec soi-même pour lâcher prise et couper. Ces moments vous rendrons plus performants et plus épanoui.

 

Faites-vous confiance, vous êtes la meilleure personne pour prendre soin de vous-même.

 

Les techniques complémentaires

La méditation est une activité très intéressante pour le lâcher prise. En effet, cette pratique permet de focaliser son attention et de prendre un moment pour soi. En prenant l’habitude de la pratiquer, on prend le contrôle sur ses pensées et sur ses émotions. C’est donc plus facile de lâcher prise avec une pratique régulière.

 

Le yoga est une pratique qui a de nombreux bienfaits. Tant sur le corps que sur l’esprit, le yoga apporte de l’harmonie. Le yoga permet un recentrage sur soi pour mieux se connaître et mieux s’apprivoiser. La méditation est également une méthode important en yoga et ces deux pratiques apportent un mieux-être considérable, possible grâce au lâcher prise.

 

La sophrologie est une pratique très utilisée pour apprendre à lâcher prise avec des résultats assez concluants. Ces séances permettent de s’accorder du temps, de mieux gérer ses émotions et de faciliter le processus d’acceptation.

Faites-vous guider si besoin, un professionnel pourra vous donner des clés supplémentaires pour accepter une situation particulière. Le lâcher prise est un travail sur le long terme, ne restez pas seul.e face à vous-même.

 

 

Qu’est-ce que vous avez déjà mis en place pour apprendre à lâcher prise ? Et qu’est-ce que vous allez faire dès à présent ?

 

Avec toute ma gratitude,

 

 

 

Pour être au courant des dernières nouveautés en avant-première, abonnes-toi à ma newsletter et retrouves-moi sur ma page Facebook