Passionnée de cuisine saine et végétale, ainsi que par la santé au naturel, j’ai décidé de me former en naturopathie pour obtenir les compétences nécessaire afin d’accompagner au mieux les personnes en quête de bien-être🌱

Pour toute demande, n’hésitez pas à me contacter par mail à contact@celinecarel.com 📩

Articles récents

  • Aucun produit dans le panier.

L’importance de la communication et de l’écoute

La communication est une notion importante, surtout dans notre société moderne. C’est en effet bien plus que simplement entendre, l’écoute est une véritable qualité.

La communication

Qu’est-ce que la communication ?

Tout d’abord, la communication est un ensemble d’échanges d’informations et de significations entre les personnes dans une situation sociale donnée. Finalement, toute communication est une interaction.

Il existe différents modes de transmission du message, différents langages et différents signaux. C’est pourquoi la communication doit être claire afin de permettre un bon échange d’informations.

De plus, il faut savoir que pour un message (qui correspondant à 100 % d’informations), l’interlocuteur :

  • entend 80 % du message,
  • comprend vraiment 40 % du message,
  • est capable de restituer 20 % du message.

Cela peut expliquer que parfois quand vous dites quelque chose à un ami, qui le raconte à un autre ami, et que ce dernier vous le rapporte, le message initial a été modifié. Le message étant passé par plusieurs interlocuteurs, et sachant que chacun ne peut restituer que 20 % du message total, le message initial aura été modifié. Sans parler du fait que chaque personne à une perception et une interprétation qui lui est propre.

 

La communication non-verbale

En effet, toutes les formes de communication ne passent pas uniquement par l’énoncé de mots. L’importance de l’image et du son sont également à prendre en compte pour faciliter la communication.

  • l’image représente les gestes, les mimiques, le regard, la posture, l’allure…
  • le son représente le ton de la voix, le rythme, le volume et le débit de la parole, le timbre de la voix…

Le non-verbal à donc une place très importante au sein de la communication. Voici un exemple de l’impact selon le type de transmission

 

La communication non-verbale représente à elle seule 93 % de la transmission du message, contre seulement 7 % pour les mots prononcés.

N’hésitez pas à faire attention à l’attitude de votre interlocuteur lorsqu’il vous parle, ces gestes et ses attitudes en disent long sur lui 😉

 

L’écoute

Quelle différence entre entendre & écouter ?

La qualité d’écoute est souvent confondue avec la capacité de seulement “entendre”. En effet, lors d’une conversation, chaque personne parle, entend et/ou écoute. Et entre entendre et écouter il y a une grande différence, en tout cas selon moi !

J’ai remarqué que très souvent, les personnes à qui vous parlez, vous entendent mais n’écoutent pas toujours ce que vous pouvez leur raconter.

La personne qui vous entend est présente physiquement, entend ce que vous avez à dire sans forcément répondre ou interagir. Cette personne peut regarder ailleurs, regarder son téléphone ou même penser à autre chose. Elle ne sera pas totalement attentive à vos propos, en captant seulement quelques brides de l’information que vous lui donnez.

A contrario, la personne qui va vous écoutez, est présente physiquement, entend et écoute ce que vous avez à dire, interagit avec vous, vous répond ou questionne et surtout elle est concentré dans la conversation que vous avez avec elle. L’écoute est attentive, la personne occulte tout ce qui se passe aux alentours, n’a pas les yeux rivés sur son téléphone et à vraiment de l’intérêt pour la conversation.

Écouter quelqu’un c’est comprendre l’information telle qu’elle est vécu – perçu par l’autre. C’est aussi capter les informations et être capable de les restituer sans les déformer ni les interpréter.

 

Comment améliorer son attention ?

Pour avoir une bonne communication et des échanges de qualité, il est important de prêter attention à l’autre !

Cet article peut également vous intéresser :  5 bonnes raisons de devenir végétalien

Pour commencer, il faut que vous soyez présent et vraiment disponible pour écouter votre interlocuteur. Vous devez lui montrer que vous êtes disposé à l’écouter, que vous avez de l’intérêt pour ce qu’il vous dit et que vous êtes réceptif.

N’oubliez pas, le non-verbal est aussi important. Par exemple, ne croisez pas les bras, ne regardez pas partout autour de vous, ne regardez pas votre montre toutes les minutes… Ces signes ont une tournure négative car ils montrent que vous n’êtes pas vraiment intéressé (consciemment ou inconsciemment d’ailleurs 😉).

De plus, notre gestuelle révèle beaucoup sur notre état de communicant :

  • les gestes dits “fermés” sont dirigés vers vous-même. Ces signes servent seulement à vous rassurer et vous éloigne des autres.
  • les gestes dits “ouverts“, accompagne votre message. Ils démontrent votre engagement, votre partage et que vous êtes tournés vers les autres.

Comme dit précédemment, votre attitude est importante et voici quelques erreurs à éviter en écoute active :

  • couper la parole,
  • vouloir écouter alors que votre esprit est préoccupé,
  • ne pas se soucier du ressenti de l’autre,
  • interpréter les propos.

Astuce : votre regard et votre sourire traduisent également vos émotions. Le regard permet de maintenir l’attention de votre interlocuteur, et le sourire est une signe d’ouverture et de disponibilité. “Le regard est le miroir de l’âme”.

 

L’écoute active

L’écoute active à plusieurs objectifs tels que créer un climat de confiance et de respect mutuel, permettre de mieux comprendre l’autre ainsi que de recueillir des informations.

C’est pourquoi, écouter votre interlocuteur sans l’interrompre et pouvoir restituer ses propos sans interprétation ni jugement sont les meilleurs moyens d’être réellement attentif 🙂

Il y a 3 types de techniques pour une écoute active :

  • L’écoute silencieuse : vous êtes centré sur celui qui parle, vous écoutez en silence.
  • La relance : vous reprenez la dernière phrase de votre interlocuteur sur un mode de questionnement.
  • Le résumé : à un intervalle régulier, vous résumez en une phrase ou deux ce que votre interlocuteur vient de vous dire (toujours sans jugement, ni interprétation)

La bienveillance et le respect des opinions d’autrui est important dans une écoute active. C’est tout à fait normal d’avoir des avis divergents et des perceptions différentes, cependant durant votre écoute vous êtes simplement présent ici et maintenant. Vous pourrez donner votre avis lorsque vous aurez instauré un climat de confiance auprès de votre interlocuteur.

Enfin, j’ai eu l’occasion de travailler sur ma communication, et j’ai pu remarquer que mon écoute active est bien meilleure maintenant. J’ai notamment lu de nombreux livres qui m’ont aidés à me remettre en questions. J’ai encore du chemin à parcourir, cependant lorsque l’on est vraiment attentif, on se rend compte de la qualité des échanges que l’on a avec les personnes que l’on aime 🙂

Parler est un besoin, écouter est un art” Goethe.

Pour finir :

  • la communication (verbale et non-verbale) est une interaction continue,
  • communiquer c’est surtout écouter !
  • l’écoute active c’est savoir observer, écouter, reformuler et questionner,
  • les 3/4 d’un message passe par le non-verbal,
  • communiquer avec les autres avec bienveillance.

 

Et vous, pensez-vous être assez attentif avec vos proches ? Quels sont vos conseils pour améliorer l’écoute active ?

 

J’espère que mon article vous aura plu et vous aidera à être plus attentif à votre communication et à écouter plus attentivement vos proches.

 

 

Avec toute ma gratitude,

 

Commentaires: 10

  • répondre
    25 novembre 2018

    Tout est dit bravo ! En effet si entendre se fait avec le sens de l’ouïe, l’écoute est une attitude qui permet d’être présent à l’autre. Encore bravo pour cet article.

  • répondre
    25 novembre 2018

    Ton article devrait être lu par plusieurs centaines de milliers de personnes tant il est important et tant il y a de moins en moins de monde qui arrivent à communiquer dans le respect et le calme. C’est triste !
    Ça me fait penser à une “amie”, qui a chaque fois que je l’a voyait restait devant son téléphone et ne m’écoutais même pas. Elle était toujours en train de me dire “hein ?”. Ça m’a saoulée et j’ai vraiment couper les ponts ! Je trouve qu’avec la technologie, la communication a vraiment perdu de qualité. On ne se rend même plus compte de ce qu’on fait ! On passe notre temps la tête devant l’écran et je trouve qu’au fond c’est triste… Mais bon ! Il faut savoir prendre du recul et changer ne serait ce que personnellement 🙂

  • répondre
    25 novembre 2018

    Ton article m’a rapeller des souvenirs de ma formation de commerciale, un bon rappel, c’est toujours intéressant d’essayer de s’améliorer 😉

  • répondre

    #Familyherisson

    25 novembre 2018

    Je te dis Bravo pour ton super article qui est si intéressant et pas prendre à la légère la technologie prend extrêmement de place dans la vie et beau coup de silence ou de non réponse. C’est bien d’écouter.

  • répondre
    30 novembre 2018

    Merci pour ce savoir ! C’est toujours bon à apprendre 🙂

Publier un commentaire